AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le petit guide du RP.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm on this case
Messages : 3981
En service depuis le : 05/06/2012
Localisation : 221B Baker Street, London
Métier : Ex-Army Doctor, GP & Detective Assistant
Age du perso : 38 years old
I know you

MessageSujet: Le petit guide du RP.   Ven 12 Oct - 17:25


Guide du RP


Alors voilà, vous êtes fans de la série Sherlock et débordez d’imagination, le rp, ça vous tente, mais vous ne savez pas vraiment ce que c’est que ces bêtes là et comment ça s’apprivoise, en somme, vous êtes débutants et comme il vous faut bien commencer quelque part, vous cherchez une porte d’entrée. Et bien ça tombe bien, je suis là pour ça !

Commençons par les bases.

D’abord, le rp, c’est quoi ?

RP, ou RPG est un raccourci pour les mots anglais « Role-Playing Game », qui signifient tout simplement « Jeu de rôle ».
Comme son nom l’indique, le principe d’un forum de rp est donc d’incarner un personnage fictif que vous ferez évoluer par le biais de certaines situations, actions et discussions avec d’autres joueurs.
Ici, les maîtres mots sont avant tout imagination et écriture. Si vous aimez écrire, c’est déjà un très bon début, je dirais même que c’est la base pour le rp, et que si ce n’est pas votre truc, vous allez au contraire vite vous en lasser. L’imagination est toute aussi importante, parce qu’on vous demande de vous mettre à la place de votre personnage et de réagir comme si vous étiez lui, et non pas comme s’il était vous (et oui, il y a une différence), cela implique de pouvoir vous inventer une autre identité, en quelque sorte. Pensez à cette activité comme à l’écriture d’un roman, mais à plusieurs mains : vous écrivez un chapitre en adoptant le point de vue d’un personnage, quelqu’un en écrit un autre en adoptant le point de vue d’un autre, et ainsi de suite, à tour de rôle, mais sans jamais savoir à l’avance ce que l’autre personne écrira (pas plus qu’elle ne sait ce que vous allez écrire), ni comment l’histoire va se dérouler et se finir. C’est là aussi que l’imagination joue un rôle important : vous n’avez pas toutes les cartes en main, il vous faut donc être capable d’improviser, de continuer l’histoire quelle que soit la direction que votre « co-auteur » décide de prendre, de jouer le jeu sans vous laisser dérouter. Il faut donc accepter une part d’imprévu et cela implique aussi que cette histoire n’ira pas toujours dans la direction que vous voudrez. Mais n’oubliez pas que vous êtes deux à l’écrire, et que c’est aussi tout ce qui fait l’intérêt du rp !

Mais ici, vous n’êtes pas sur n’importe quel forum de rp, vous êtes sur un forum Sherlock, qui est donc inspiré de l’univers de la série et reprend son contexte, son ambiance, ainsi que ses personnages. Bien évidemment, si vous ne l’avez pas encore vue, nous vous conseillons tout d’abord de remédier à cela (vous ne le regretterez pas), mais en attendant nous vous proposons un petit guide (à venir) des épisodes, afin que vous sachiez un peu à quoi vous en tenir. Cela signifie donc que nous nous attendons à ce que vous respectiez cet univers, et j’insiste là-dessus, car c’est un point important pour la cohérence du forum. Si vous cherchez par exemple un forum de rp Sherlock Holmes mais à l’époque victorienne, ou si vous cherchez juste un forum city, vous êtes au mauvais endroit. L’intrigue se passe à Londres (en majeure partie), de nos jours, et se concentre avant tout sur des enquêtes et des affaires criminelles. Autant dire que si nous ne décourageons nullement les rps du type « flirt », ce n’est pas là l’orientation principale du forum. L’univers se veut réaliste, il ne sera donc pas question de pouvoirs (aussi « plausibles » soient-ils) ou d’invasions extra-terrestres (nous aussi on aime Doctor Who mais ici cela devra rester une simple série télé). Autrement dit, mieux vous connaîtrez l’univers de la série, plus vous pourrez vous conformer à ce qu’on attend de vous, le but étant que vous parveniez en quelque sorte à créer un personnage qui serait crédible dans l’univers de la série.


Bon, nous avons donc établit que dans le rp, vous incarniez un personnage, et ici en particulier qu’il devait évoluer dans l’univers de la série Sherlock. Mais concrètement, comment ça se passe ?

Et bien, c’est simple. Avant toute autre chose : lisez le règlement. C’est nécessaire pour vous comme pour nous : vous saurez mieux ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire, autrement dit, nous ne devrions pas avoir à intervenir pour vous expliquer ce que, en théorie, vous savez déjà.

1. L’inscription

Avant de vous inscrire, il vous faudra vous trouver une identité (nom, prénom), et choisir une célébrité qui représentera votre personnage – vous avez le choix, vérifiez simplement que votre avatar n’est pas déjà pris par ici.
Le nom et le prénom ne dépendent que de vous, mais pensez toujours à regarder la liste des membres, cela peut toujours vous éviter la désagréable surprise de constater que l’un d’eux porte déjà le nom de famille auquel vous pensiez, par exemple. Concernant l’avatar, n’hésitez pas à choisir des célébrités peu connues, cela ne vous empêchera pas de vous faire des liens et c’est toujours une bonne chose de découvrir de nouveaux visages ! Soyez simplement cohérent avec votre personnage : si par exemple vous voulez incarner une jeune femme d’origine suédoise, évitez de l’appeler Juanita Alvarez et de choisir Salma Hayek pour la représenter !

2. La présentation

C’est le premier obstacle : la fiche de présentation. Vous pouvez très bien la faire en plusieurs temps, mais gardez à l’esprit que vous avez deux semaines pour la faire, après quoi, elle sera déplacée dans les fiches en danger et supprimée après une nouvelle semaine sans réaction de votre part.
Comme vous avez pu le constater, nous ne vous demandons pas une fiche très complexe car nous savons que pour certains c’est une véritable épreuve et que vous avez hâte de vous lancer dans le cœur du jeu, à savoir le rp. Mais c’est cependant une étape importante à ne pas négliger, aussi bien pour vous que pour les autres. Pour vous, parce qu’elle vous permet d’appréhender votre personnage par le biais de son caractère, de son histoire, etc et pour les autres car plus ils en sauront sur votre personnage, plus créer des liens avec celui-ci sera facile. Sans oublier que plus vous en saurez sur lui, plus vous parviendrez naturellement à le jouer. N’hésitez pas, par exemple, même juste pour vous même, à vous demander devant une situation : « Comment mon personnage réagirait-il ? », ou à vous interroger sur ce qu’il aime ou non, vous demander quelle serait sa journée type, s’il préfère la glace à la vanille ou au chocolat, peu importe ! Apprenez à le connaître car c’est en affinant ses goûts et son tempérament que vous lui donnerez de la consistance.

Ainsi, n’hésitez pas à écrire tout ce qui vous passe par la tête dans la partie « Some things about me » de la fiche : physique, attitudes, traits de caractère, habitudes, particularités, peu importe, soyez inventifs !

- Si vous voulez parler de son physique, pensez à parler de ses cheveux (couleur, longueur, coupe, épaisseur, ondulés ou lisses, etc.), de ses yeux, de sa peau, son visage (forme, nez, lèvres, sourcils, tâches de rousseur éventuelles,…), ses imperfections (cicatrices, tâches de naissances,…), son style vestimentaire, son attitude (sa façon de marcher, de bouger), l’attention portée à son look (par exemple si un personnage a les ongles rongés ou parfaitement manucurés, il ne véhiculera pas la même image), sa silhouette (grande ou petite, fine ou toute en courbes), ses signes particuliers (tatouages, piercings, teinture,…), etc.

- Si vous voulez parler de son caractère ; demandez-vous par exemple comment sont ses relations avec les gens, comment il réagit en public : est-il sympathique ou hautain, accessible ou discret, extraverti ou indifférent, etc. Parlez de ses qualités, de ses défauts, de son comportement : est-ce qu’il lui arrive de s’énerver ? Est-il émotif ? Est-il sûr de lui ? Aime-t-il se cultiver ? Parlez de ce qu’il apprécie ou non, de ses goûts, de ses activités, de sa façon de voir les choses (a-t-il une philosophie, un précepte de vie ?). Demandez-vous aussi ce qu’il recherche : a-t-il un but, est-il en quête de quelque chose ? Pourquoi vit-il à Londres plutôt qu’ailleurs ? Trouvez ce qui l’a amené à faire les choix qu’il a fait.

N’hésitez pas à vous poser des questions, si cela vous amuse vous pouvez même aller chercher des questionnaires et portraits chinois sur Internet et vous amuser à penser quelles seraient les réponses que donnerait votre personnage – ce genre d’entraînement vous aidera à vous mettre dans sa peau et à mieux le cerner. L’important, c’est d’en faire un personnage qui soit intéressant sans en faire une Mary Sue / un Gary Stu. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, ce sont des personnages idéalisés, qui manquent cruellement de défauts et représentent souvent une version sublimée de ce que leur créateur aimerait devenir. En somme ce sont des personnages parfaits toujours appelés à de grands destins, qu’il s’agisse de ce héros orphelin aux capacités intellectuelles phénoménales, ou de cette criminelle séduisante et inatteignable qui souffre en silence, ils font peut-être rêver mais souvent, ils manquent cruellement de réalisme. Evidemment, il s’agit d’un forum de rp, le but est de vous faire plaisir et il est évident que nous avons tous envie d’avoir un personnage unique et original, et que le profil d’un José, 45 ans, routier, n’est pas très vendeur. Mais cependant, évitez d’en faire un cliché, donnez-lui de la consistance, des faiblesses, des mauvaises habitudes, bref, des imperfections.
Pensez-y lorsque vous concluez votre fiche : vous semble-t-il assez réaliste ? A-t-il suffisamment de défauts pour équilibrer ses qualités ? Est-ce que comme tout être humain, on peut à la fois l’aimer et le haïr, le plaindre et le juger ? Plus la réponse à ces questions sera ambiguë, plus cela signifiera que vous avez réussi, car un personnage n’est jamais ou tout bon ou tout méchant, il doit avoir connu parts plus ou moins égales de bonheur et de souffrances dans sa vie. N’en faites pas qu’un martyr ou un modèle, et évitez de lui donner des capacités hors du commun (sans parler de pouvoirs puisque ce n’est pas un univers fantastique, mais le faire parler quinze langues différentes, lui donner une mémoire photographique, un QI de 220, une capacité à lire sur les lèvres, à maîtriser l’art du kung-fu et un talent pour le piano ne sera pas très réaliste) : n’oubliez pas qu’il n’y a qu’un Sherlock Holmes et que faire de votre personnage un petit génie ne le rendra pas plus intéressant ni plus original, et l’intérêt du jeu se situe dans la diversité (souvenez-vous de l’expression : si tout le monde est unique, alors personne ne l’est !). Faites le donc sortir du lot, mais en évitant les clichés, trouvez des compromis. Rien ne vous empêche de lui donner des attributs hors du commun, mais pensez à les contrebalancer, à leur donner un revers.

- Enfin, la biographie est sûrement l’étape la plus difficile. Il s’agit d’expliquer un peu ce qui a mené votre personnage à là où il est aujourd’hui : par exemple, ce qui l’a poussé à choisir sa profession, sa relation avec sa famille, son enfance. Posez-vous des questions : avait-il des frères et des sœurs ? Avait-il une situation aisée ? Quel genre d’éducation a-t-il reçu ? Comment a-t-il traversé son adolescence ? A-t-il vécu des évènements marquants ? Pensez à parler de ces histoires d’amour et de haine, d’amitié. Son passé, c’est ce qu’il a forgé, écrivez-le donc en cohérence avec son caractère et ce qu’il est aujourd’hui.

3. Avant le RP :

Votre fiche est finie, vous avez été validé ? Il y a présent plusieurs étapes importantes à ne pas négliger :


    - Votre fiche de liens. Elle vous permet d’ancrer votre personnage dans la vie du forum. Personne ne traverse une existence sans nouer des liens, qui se font et se défont. Amants, amis, ennemis, collègues, familles, voisins, peu importe ! N’attendez pas qu’on vous en demande, n’hésitez pas à aller sur la fiche des autres et à faire la démarche lorsqu’un personnage vous inspire, personne ne vous mordra ! C’est grâce à ces relations que vous ferez évoluer votre personnage.

    - Votre fiche de rps. Elle n’est pas obligatoire, mais elle vous permettra de garder une trace de vos rps passés, présents et futurs et ainsi les autres joueurs verront si vous êtes libres ou non, mais encore une fois, n’hésitez pas à faire la démarche vous aussi, ou si vous n’osez pas demander à quelqu’un de précis ou n’avez simplement pas d’exigences particulières, n’oubliez pas que ce topic est là pour vous aider à trouver un partenaire !

    - proposer un scénario : si pour l’évolution de votre personnage, vous avez besoin d’un lien précis, présent (frère/sœur, ami, collègue,…) ou à venir (futur amoureux, voisin, ennemi,…), vous pouvez proposer un scénario. En remplissant le formulaire, vous expliquerez ce que toute personne intéressée par le rôle doit savoir : la nature de sa relation avec votre personnage, vos exigences concernant ce personnage (avatar, nom/prénom, histoire, caractère,…), vos attentes en termes d’activité, bref, toute chose qui vous paraîtra pertinente. N’oubliez pas que plus vous êtes flexible sur tous ces points, plus votre scénario a des chances d’intéresser quelqu’un !

    - demander un logement : ce n’est pas systématique, mais si vous en ressentez le besoin pour vos rps, vous pouvez ici demander un petit chez-vous.

    - le topic des absences : pour prévenir d’un départ prolongé (plus d’une semaine), afin que vos éventuels partenaires de rp sachent à quoi s’en tenir.

4. Le RP.

Enfin, le rp en lui-même. Comment ça se passe ?

C’est très simple, vous ouvrez un sujet dans la partie rp du forum (vous, ou votre partenaire, d’ailleurs) et après vous être mis d’accord avec lui sur une « situation de base » (plus ou moins précise, c’est selon, certains préfèrent l’effet de surprise, d’autres, savoir exactement où ils vont), vous devez interagir avec ce dernier par le biais de l’écriture. Vous pouvez avoir plusieurs partenaires de rp, toutefois si vous êtes débutant, évitez autant que possible d’en avoir plus de deux, cela peut bien vite devenir difficile à suivre et à gérer. Vous pouvez également lancer un rp « ouvert » si vous ne savez pas avec qui rp – dans ce cas, précisez le dans le titre et vous trouverez sûrement quelqu’un pour vous rejoindre (là encore, n’hésitez pas à lancer un appel de ce côté-là si vous cherchez un partenaire) !

Concrètement, pour ce qui est de l’écriture, vous devez faire fi de vous-même, de ce qui vous entoure, et vous projeter dans la tête de votre personnage, dans son univers, son quotidien, vous comporter comme lui, et lui composer une existence indépendante de la vôtre. Mettez vous dans sa tête. Vous vivez à Londres. Vous êtes un criminel, un policier ou peut-être un journaliste. Vous avez une ambition, un but dans la vie. Vous êtes une jeune femme dangereuse qui aime séduire ses victimes pour mieux les voler ? Pensez manipulation, audace, charisme. Adaptez-vous.

Mais ne faites jamais, jamais l’erreur de confondre rp et réalité. Si un personnage déteste le vôtre, cela ne signifie nullement que c’est le cas du joueur ou de la joueuse derrière. Si celui-ci vous humilie, se montre dédaigneux, ne lui en tenez donc pas rigueur, ou si vraiment cela vous ennuie, vous pouvez toujours en avertir la personne via mp, mais faites la part des choses. Cela vaut dans l’autre sens également : si votre personnage tombe amoureux d’un autre, cela ne signifie pas que la personne en face est intéressée, gare aux déceptions ! C’est aussi cela, le rp, et gardez à l’esprit que si votre personnage n’est pas vous, c’est tout aussi valable pour ceux des autres.

Pour éviter les dérives de ce genre, il est souvent préférable de débuter avec la forme la plus répandue et la plus conventionnelle (et ce n’est nullement une critique, j’écris moi-même ainsi) : la 3e personne du singulier au passé simple (temps de la narration, qui vous permettra de conserver une certaine distance avec votre personnage).

Proche, mais pas trop, donc.

De plus, n’oubliez pas que vous n’êtes responsable que de votre personnage. Dans la vie, vous ne pouvez contrôlez que vos propres faits et gestes, vos propres paroles. C’est pareil ici : vous ne pouvez pas faire agir d’autre personnage que le vôtre. Vous n’avez pas l’autorisation de le blesser ou de le tuer, sauf accord préalable du joueur. Imaginez un peu que quelqu’un fasse parler votre personnage pour vous ou le blesse sans votre accord ! Ainsi, vous ne pouvez pas écrire quelque chose du genre : « il prit son pistolet et lui tira dessus, le touchant à l’épaule ». En revanche, vous pouvez écrire « il prit son pistolet et tira dans sa direction » - cela laissera la possibilité à votre partenaire d’esquiver le coup s’il le souhaite, ou de se faire toucher si cela lui convient. Dans tous les cas, lorsque vous agissez sur lui, vous devez lui laisser une alternative, vous ne pouvez pas lui imposer quoique ce soit, c’est le principe même du rp : vous n’êtes pas seul, vous êtes deux, ou plus, à écrire cette intrigue. C’est également valable dans l’autre sens, alors n’hésitez pas à parler avec votre partenaire lorsqu’il fait quelque chose qui ne vous convient pas, il y a toujours possibilité de s’arranger !

Enfin, concernant la forme : nous ne demandons que quinze lignes, ce qui ne devrait vraiment pas vous paraître énorme si vous aimez écrire. Quinze lignes est un minimum, mais en revanche, rien ne vous interdit de faire des romans si vous aimez ça, l’important étant que vous vous laissiez porter par votre « plume ».

Quelques conseils pour développer votre rp (et vous verrez que si vous les suivez, vos quinze lignes passeront à toute vitesse) :


    - décrire l’état de votre personnage, ce qu’il ressent, ses émotions. Est-il nerveux, détendu, énervé, enthousiaste ? N’hésitez pas à décrire ce qu’il pense face aux actions/paroles de votre partenaire, à évoquer des souvenirs, etc. Parlez de son état d’esprit, de ses préoccupations. A-t-il froid, faim, est-il fatigué ?

    - n’hésitez pas à parler de ce qu’il voit, ce qu’il fait, ce qu’il se passe. Décrivez la situation,  l’environnement, l’atmosphère, l’attitude de votre personnage. Appuyez-vous sur ses sens. S’il voit ou entend quelque chose, s’il perçoit des odeurs, s’il entre en contact avec quelque chose, décrivez ces choses là. Lorsqu’il s’exprime, donnez le ton : parle-t-il lentement, fort, de façon amère, enjouée ? Que fait-il, pourquoi le fait-il, de quelle façon ? Les adjectifs vous permettront de dire beaucoup en peu de mots, n’hésitez pas à en abuser. Ecrire « Elle se tenait debout au milieu de la rue » n’aura pas le même impact que « Elle se tenait debout, immobile et silencieuse, au milieu de la rue déserte » : on dégage dans cette seconde phrase une atmosphère qui est parfois importante pour déterminer dans quelle direction ira votre rp. Les détails sont importants.

    - rebondissez sur les paroles et les gestes de votre interlocuteur. Comment il semble se comporter, ce qu’il fait, dans quelle direction il regarde. Ne vous contentez pas de répéter, trouvez une prise. Votre personnage n’est pas tout seul, il ne parle pas à un mur. Ne vous contentez pas de le faire agir, faites-le interagir. Plus votre réponse sera fournie et plus votre partenaire aura de prise pour vous répondre et c’est important pour faire avancer le rp, s’il n’a pas d’idées, celui-ci va très vite stagner.

    - corollaire au conseil précédent : faites avancer le rp, dirigez-le vers quelque chose. Par exemple, si votre partenaire vous dit « Merci pour le cadeau », ne vous contentez pas de répondre « De rien » - il n’aura rien à ajouter à cela. Relancez la conversation, ajoutez : « il te plaît vraiment ? », par exemple. Soyez donc audacieux, surprenez votre adversaire, faites avancer le rp dans une direction nouvelle ! Si vous sentez que le rp ne va nulle-part, tentez de trouver une idée, insufflez-lui un rythme ! Pour cela, n’hésitez pas à communiquer avec votre partenaire, à deux les idées viennent toujours plus facilement ! Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez demander l’intervention d’un PNJ afin d’intervenir dans votre rp et ainsi de lui donner un nouveau rebondissement.

    - n’hésitez pas à rédiger vos rps sur un traitement de texte pour limiter les fautes d’orthographe et surtout, relisez-vous, vous serez surpris des erreurs qui peuvent parfois vous échapper, et un rp sans fautes est toujours plus agréable  à lire ! C’est avant tout une marque de respect pour vos ou votre partenaire(s). De la même façon, choisissez une mise en page simple, claire, lisible, aérée. Détachez bien les dialogues de la narration. Le but n’est pas de donner mal à la tête aux lecteurs ! Facilitez-lui la tâche, il vous en sera reconnaissant.

    - lisez les rps des autres, c’est toujours très instructif. Chacun a son style, sa façon d’écrire et il peut être parfois utile de découvrir ceux des autres pour trouver le sien. Ce ne sera de toute façon jamais inutile !

    - enfin, amusez-vous. Le rp n’est pas une contrainte, ne doit pas en être une. Si vous n’êtes pas inspiré, si vous en avez marre, faites une pause. Vous n’avez pas de délai de réponse à respecter – même si effectivement, vous vous êtes inscrits en théorie pour le rp et que nous attendons donc de votre part une participation de ce côté-là, nous avons tous une vie et nous pouvons tous comprendre que parfois, la motivation et l’inspiration ne soient plus au rendez-vous. Vous êtes là pour vous faire plaisir, ne l’oubliez jamais.

Pour toute autre question, vous pouvez passer par ici, et sinon ma boîte de mps est à votre disposition.



_________________
❝ He told me once that I shouldn’t make people into heroes. He said that heroes didn’t exist and even if they did, he wouldn’t be one of them. Which goes to show. He wasn’t always right about everything. ❞
(belladone.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.johnwatsonblog.co.uk/
 

Le petit guide du RP.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit guide de survie à l'usage des habitants de l'hôtel de Bourgogne
» Un petit guide strétégie?
» Petit guide du rpg
» Le petit guide de survie d'Enzo P. Hisachi
» Le RP ?? c'est quoi au juste? Petit guide explicatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Come here, little brains :: Tout ce qu'il faut savoir :: Annonces & Nouveautés-