AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Noah Voliakov [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm on this case
Messages : 5
En service depuis le : 20/05/2015
Métier : Gérant des bars "The Molotov" & "The Circle"
Age du perso : 42 ans
I know you

MessageSujet: Noah Voliakov [Terminée]   Mer 20 Mai - 20:36



Noah Voliakov
ft Mads Mikkelsen.
Présente toi

Je m'appelle Noah Voliakov, je suis né le 8 mai 1973 à Rostov (Russie). J'ai donc 42 ans. Dans la vie je suis gérant de bar. Sinon je suis célibataire, vous y croyez ? Je fais partie des criminels car c'est ce qui me définit le mieux. On me dit souvent que je ressemble à Mads Mikkelsen mais quand je me regarde je ne trouve aucun air de ressemblance...
Wonderland

Salut, moi c'est Wonderland, mais mon vrai prénom c'est Alice (mes proches aiment les jeux de mots). J'ai 21 ans et je vis en Angleterre. Je suis tombée sur votre forum en cherchant un RPG Sherlock. J'adore cette série, ainsi que les bouquins. Je suis une fana de série en général. Sinon, j'aime les cookies.



Somethings about me.

Afin de pouvoir vous décrire au mieux qui je suis, j'ai fait recueillir plusieurs témoignages à mon sujet. Je ne suis pas omniscient et ne saurais me décrire tout seul. Je laisse donc les autres faire.

Selon un client régulier du bar "The Molotov": Noah, c'est un gars sympa, très à l'écoute de ses clients. Il bosse vachement, ce mec, alors on le voit pas toujours, mais quand il est là, on discute beaucoup. Il peut t'écouter raconter ta vie pendant des plombes sans jamais te couper. Je crois que tout le monde l'aime bien. En tout cas, si t'y va souvent à son bar, il finira par te payer des boissons gratuites. Et si tu veux un avis de pro: goûte sa Vodka Surprise. Préparation maison dont lui-seul à le secret. Et putain, c'que c'est bon.
Selon un client (régulier aussi) du bar "The Circle": D'abord, "The Circle", c'est quoi? Ça sonne mystérieux, comme nom. Et bah, ça l'est. Le Molotov n'est qu'une façade. Un truc pour cacher ce qu'il se passe vraiment en dessous. The Circle (ou "Krug") c'est le repère des gars comme moi. Je crois que vous aurez compris de qui on est. Toutes sortes de petites affaires se font là-bas, au nez et à la barbe des clients du bar "officiel". Les privilégiés qui savent ce qu'il y a vraiment là-dedans sont choisis par Noah. Il est très sélectif et fait bien sa petite enquête sur la personne pour s'assurer qu'elle soit clean et qu'elle puisse y accéder.
Noah sinon, ouais, c'est quelqu'un de bien. Il gère tout ce qu'il se passe dans le bar, il en faut du courage pour gérer deux trucs en même temps. Mais lui, c'est un bosseur. Capable de bosser sans s'arrêter pendant des heures. C'est aussi quelqu'un qui garde les secrets, heureusement tu me diras, parce qu'il en entends des choses.
A son bar, il recrute aussi pas mal de gens. Si il t'appelle, c'est qu'il a un boulot pour toi. Il sert souvent d'intermédiaire à d'éventuels recruteurs ou clients, dans tous les domaines.
Bref, sinon, il cache bien son jeu. C'est un mec sympa oui, mais en vrai c'est un sacré baratineur. Il est pas du tout le gars poli et bien élevé que l'on voit en société. Noah, il est assez violent dans le genre. Faut pas le contrarier, parce qu'il part vite. Et il se bat bien, le bougre. Faut mieux être de son côté, histoire d'éviter de te prendre une balle dans la tête. Beaucoup de gens seraient capables de tuer quelqu'un pour lui, gratuitement, juste pour lui faire plaisir et gagner des points auprès de lui.
Il a du sang sur les mains, lui aussi. Il en a tué, des gars, et sans un seul remords. S'il est bien payé, il peut faire n'importe quoi.

A moi de donner mon avis, hein? Et bien, je ne saurais que dire de plus. Oui, j'ai plusieurs identités. Et je sais les cacher. J'aime mon bar, mais bien sûr, The Circle est mon préféré. Je suis du genre discret, il se passe tellement de choses dans mon établissement que j'ai des dossiers sur tout le monde. Ce qui me permet d'exercer une certaine pression sur mes clients, et qui me permet d'imposer des règles. Pas de bagarres chez moi, ni de règlements de compte. C'est formellement interdit. Et ceux qui ne respectent pas ça n'ont qu'à bien se tenir.
On m'a déjà dit que j'étais sans-coeur. C'est faux. Mes proches me sont chers et je suis prêt à tout pour les protéger. Je considère seulement que la vie est aussi fragile qu'une feuille d'arbre. Elle pousse lentement, entourée des autres. Mais un jour, elle finit par tomber, se détacher du groupe, ne plus être soutenue par la branche. Et à partir de là, elle peut s'envoler au moindre coup de vent, et n'importe quoi peut la déchirer. Tout le monde meurt un jour. Et certains méritent de partir plus tôt.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 5
En service depuis le : 20/05/2015
Métier : Gérant des bars "The Molotov" & "The Circle"
Age du perso : 42 ans
I know you

MessageSujet: Re: Noah Voliakov [Terminée]   Mer 20 Mai - 20:39


Tell me your story.

Ainsi donc, mon passé vous intéresse. Soit. Je vais donc vous raconter au mieux mon histoire. Je ne suis pas doué pour cela, mais il va bien falloir que je fasse un effort, n'est-ce pas?
Je suis né à Rostov-sur-le-Don, en Russie. Cette ville, j'y ai passé toute mon enfance et une bonne partie de mon adolescence. J'ai été élevé par ma mère. Mon père ? Un espèce de salaud, c'est comme ça que j'appelle les gens qui, comme eux, font voir les gens comme ma mère. Je n'aime pas vraiment le mot prostituée. Mais c'est ce qu'elle était, n'est-ce pas, c'est donc ainsi qu'il faut en parler.
Ma mère ne se souvient plus vraiment de ce soir là. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'un jour, elle a compris qu'elle attendait un enfant. Enfant qu'elle a voulu garder. Et c'est ainsi que je suis né, sans père.
Ma mère ne s'occupait pas très souvent de moi. Son travail lui prenait beaucoup trop de temps. Autant son boulot de jour que son boulot de nuit. Alors, j'ai passé une partie de mon enfance élevé par des nourrices, qui tentait de m'apprendre tout de la vie. Parce que même quand ma mère rentrait le soir, elle était trop fatiguée, ou pas assez sobre, pour pouvoir faire quoi que ce soit avec moi. Je pense que c'est comme ça que j'ai appris à me débrouiller. Très vite, et presque tout seul. Ma mère n'a très vite plus été capable de payer des nourrices. J'avais à peine 10 ans que je faisais déjà tout sans personne. Je rentrait chez moi à pied, je réchauffais des plats tout préparés. J'ai aussi, au fil du temps, appris à cuisiner. Les rares fois ou je voyait ma mère apte à avoir une discussion avec moi, nous parlions de toutes sortes de choses. De la vie, du temps qui passe. De ma scolarité aussi. Je n'étais pas très bon à l'école mais je faisais de mon mieux, pour faire plaisir à ma mère. Elle ne laissait jamais transparaître ses émotions alors je ne savais pas ce qu'elle en pensais. Même si je la voyais esquisser un sourire quand je ramenais un bon bulletin. Elle me disait que j'étais un bon garçon. Je l'étais sûrement. Un gentil gamin comme on en croise partout. Mais je grandissait.
« Ta mère, c'est qu'une pute ! ». Encore aujourd'hui, cette phrase résonne dans ma tête. La première fois que je l'a entendu, je devais avoir 12 ans. Mon sang ne fit qu'un tour quand ce gosse, Vladimir, la prononça. Je lui ai tout d'abord demandé de se taire. Mais il continuait. Et d'autres reprenaient avec lui. J'étais fou de rage. Je me suis jeté sur ce con, et je l'ai tapé jusqu'à ce que des instituteurs nous séparent. Je savait me servir de mes poings, et il s'en est rendu compte ce jour-là. Il s'en sont tous rendus compte. L'autre, il a eu le nez pété. Et je n'ai jamais eu aucun regret. Il l'avais bien cherché. Ma mère et moi on s'est retrouvé chez les flics. Je leur ai dit que je taperais tout pareil tous ceux qui insulteraient ma mère. Ils m'ont répondu que la violence ne résoudrait rien. Je leur ai promis de me tenir à carreau, c'était le seul moyen de sortir de ce foutu poste de police. Ma mère n'a rien dit ce soir-là. Elle m'a prise dans ses bras et elle a pleuré.
Le lendemain, elle ne m'a pas envoyé à l'école. Les parents de Vladimir avaient porté plainte, demandés à ce que je ne soit plus accepté dans l'établissement. J'ai changé d'école alors. Je me battais toujours, pour diverses raisons. Je faisait juste gaffe à pas y aller trop fort. Ma mère ne disait rien à chaque fois. Enfin, elle disait comme les flics « la violence ne résout rien ». Mais la soumission non plus.
J'ai commencé à fumer et à toucher à toutes sortes de trucs au collège. Ça me permettait d'oublier ce que ma mère faisait le soir, quand j'étais tout seul chez moi. Ça me permettait d'oublier qu'on devrait peut-être un jour quitter le studio dans lequel on vivait parce que ma mère ne payait pas toujours le loyer. Ça me permettait aussi d'oublier que mon père était un total inconnu. Qu'il n'existait pas pour moi. Mais on me le répétait quasiment tous les jours « tout le monde à un père ».
La drogue, j'en faisais passer aussi. Je connaissais Rostov par cœur, j'avais aucun mal à courir les rues avec ma marchandise. Je bossais pour un mec du nom de Rudo. Il était toujours satisfait de mon travail, et je gagnais un peu d'argent. Cela aidait ma mère. Elle ne me posait pas de questions. Mais je crois qu'elle savait, au fond.
Un jour, Rudo me passa un pistolet. « Pour te protéger » avait-il dit « dans notre taff, on doit être prudent. ». Ce jour-là, j'ai caché le flingue dans ma chambre. Je me suis dit que je n'y toucherais plus jamais. Du moins, c'est ce que je croyais.
J'avais... ouais c'est ça, 17 ans. J'étais chez moi, comme d'habitude. J'attendais ma mère. J'attendais toujours qu'elle rentre. C'était une habitude que j'avais pris depuis tout petit. Elle prenait un peu de temps, mais je me disais qu'elle avait pris un peu de retard à son boulot.
On frappa à la porte. Elle avait oublié ses clés ? J'aurais préféré que ce soit ça. Mais derrière la porte, ce n'est pas ma mère qui m'attendait. Mais la police. En leur ouvrant, je cru d'abord que c'était pour moi. Je croyais avoir été discret, peut-être pas tant que ça. Mais il ne s'agissait pas de moi. Plutôt de ma mère. Il m'annoncèrent d'un bloc que son corps avait été retrouvé. Elle avait été égorgée, sûrement par un de ses clients. Je n'y croyais pas. Les flics ont voulus m'embarquer avec eux. J'ai été placé dans un orphelinat, jusqu'à ma majorité. Le jour de ma sortie, je suis retourné à l'appartement. J'ai pris le flingue que Rudo m'avait filé. Le type qui avait tué ma mère n'avait pas été retrouvé.
Rudo avait des contacts, beaucoup de contacts. Grâce à eux, j'ai pu obtenir le dossier de la police sur cette enquête. Et grâce à ces contacts, j'ai remonté la piste, petit à petit. Je trouvais des anciens clients de ma mère et, même avec toute la haine que j'avais envers eux, je les laissais m'aider. Et de fil en aiguille, je fini par le retrouver. Un peu près en même temps que la police, d'ailleurs. Mais je suis arrivé avant eux. J'ai sonné à la porte de chez lui. Quand il a ouvert la porte, je n'ai pas réfléchi. J'ai visé, et je l'ai buté. Une balle en plein front. Les poulets l'ont retrouvés morts sur son palier. En attendant, moi, je m'étais barré.
Rudo avait trouvé dans ses contacts des gens, notamment certains de la mafia russe, qui accepteraient de m'aider à me cacher et à faire disparaître mon nom de tous les registres si je les aidaient en retour. J'acceptait. Je devint ce qu'on appelle communément un ''tueur à gage''. Je tuait ceux que je devais tuer. Et pendant ce temps-là, tout ce que la police avait sur moi disparu. Je n'existait plus dans les registres. Je changeait de nom de famille et devint Noah Voliakov.
Je continuait à travailler pour mon organisation. J'étais plutôt bien payé. Et protégé. Vous savez quoi, j'ai même fini par tuer ce con de Vladimir. Sa tête quand il m'a vu arriver ! Il m'a supplié de ne pas le tuer. Oh, ça ne tenait pas qu'à moi ! Il avait emprunté beaucoup d'argent sans le rendre. Mon client voulait sa tête. Je lui ai offert.
J'avais 26 ans quand je suis partie de Russie. Je me suis envolé pour l'Angleterre.pas tout seul. J'ai suivi une femme, Wynda. Nous nous sommes installés à Londres et j'ai ouvert un bar, ''The Molotov''. J'ai commencé à offrir mes services officieux à quelques gars du coin, de par l'intermédiaire de contacts russes.
Nous nous sommes séparés au bout de 5 ans avec Wynda. Un choix que nous avons fait tous les deux. Je ne l'ai plus revu depuis, je sais seulement qu'elle est partie s'installer dans le sud de la Grande-Bretagne.
Moi, je suis resté à Londres. Le Molotov marchait plutôt bien. Et puis, j'avais commencé à ouvrir une nouvelle affaire. Un bar, dissimulé dans l'officiel. ''The Circle'' Au début, je l'avais créer pour les réunions de la mafia russe. Mais au fur et à mesure, tous les truands du coin, tous ceux que la société condamnent en tant que criminels ont fini par venir, et aujourd'hui, c'est comme cela qu'il tourne. 12 ans que j'ai cette affaire. Et je n'en suis que très fier.



Recenser son avatar :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 641
En service depuis le : 14/03/2013
Localisation : Dans les rues de Londres ou à Scotland Yard, qui sait
Métier : Sans Domicile Fixe
Age du perso : 34 ans
I know you


Relationships:

MessageSujet: Re: Noah Voliakov [Terminée]   Mer 20 Mai - 23:17

Mads Mikkelsen, welcome on board !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 5
En service depuis le : 20/05/2015
Métier : Gérant des bars "The Molotov" & "The Circle"
Age du perso : 42 ans
I know you

MessageSujet: Re: Noah Voliakov [Terminée]   Jeu 21 Mai - 1:11

Thanks!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 43
En service depuis le : 02/08/2014
Métier : Mafieux
Age du perso : 18
I know you

MessageSujet: Re: Noah Voliakov [Terminée]   Jeu 21 Mai - 13:12

Heyyy!
Personnage fort intéressant. Et puis Mads Mikkelsen très bon choix d'avatar ^^ Au plaisir de RP avec toi!

_________________
I'm the perfect soldier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 5
En service depuis le : 20/05/2015
Métier : Gérant des bars "The Molotov" & "The Circle"
Age du perso : 42 ans
I know you

MessageSujet: Re: Noah Voliakov [Terminée]   Jeu 21 Mai - 13:22

Merci Timeo :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


I'm on this case
I know you

MessageSujet: Re: Noah Voliakov [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noah Voliakov [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noah Voliakov [Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Me, myself & I :: Présente nous ton passeport :: En cours-