AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Test pour Mycroft Holmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

I'm on this case
Messages : 2
En service depuis le : 10/08/2015
Métier : Poste mineur dans le Gouvernement Britannique... Et le Gouvernement Britannique, à l'occasion
Age du perso : 38 ans
I know you

MessageSujet: Test pour Mycroft Holmes   Mar 11 Aoû - 1:52

Londres, ville de grisaille, d'industrie et de commerce. Au dehors, les rues n'échappaient pas à l'éternelle pluie battante qui fouettait leurs pavés sous le ciel étouffé de nuages. Ce jour ressemblait à tous les autres, pesant de son lot d'informations sur chaque parcelle de terrain. Là, en bas, un homme, la quarantaine, usé par le temps et un travail manuel, sans aucun doute en proie aux premiers symptômes de l'ivresse, s'était arrêté au bas de la rue. La détention d'un parapluie qu'il n'avait pas ouvert et son attitude hésitante dénotait d'un étourdissement, quelque chose déroutait cet homme. Que faisait-il, avec des vêtements de seconde-main, et une toilette si peu soignée, dans un quartier si prestigieux ? S'était-il perdu ? Non la chose était d'une autre nature. Cet homme avait reçu une mauvaise nouvelle qui l'avait poussé à boire, et occupait son esprit avec suffisamment de force pour lui faire oublier le mauvais temps et la route à prendre. L'on aurait pu penser de lui qu'il n'était pas Londonien, mais il ne cherchait pas son chemin des yeux – très probablement n'avait-il aucun endroit où il voulait se rendre. Pour la même raison, il n'attendait personne car son regard ne se portait ni sur l'horizon, ni sur sa montre, ni sur son téléphone. Il était en proie à un sentiment de désespoir, était-ce le chômage ou le célibat ? Il pouvait presque entendre d'ici les appels tremblotants jaillissant du fond de sa gorge par ses lèvres entrouvertes. Cela lui tira une grimace dégoûtée – l'observateur tourna son attention vers un autre individu encore. Une femme, la vingtaine, tailleur donc travaillant probablement dans un bureau. Celle-ci avait bien un parapluie, et le dos droit. Elle appelait un taxi. Elle rentrait chez elle - qu'y avait-il à en déduire de plus, si ce n'est qu'elle avait probablement un souvenir très marquant de son enfance et une relation difficile avec son père, un caractère de chien et pas la moindre trace de fidélité amoureuse – ce qui décevrait sans doute ce jeune homme qui la dévisageait du coin de la rue, de nature timide car se camouflant à moitié derrière une cabine téléphonique et très probablement vierge...

Mycroft soupira sous le poids de tout ce qu'il y avait à déduire d'un simple regard à l'extérieur, dans ces rues, bondées en dépit du mauvais temps. Des gens stupides qui étalaient leur vie sur leur apparence, ne connaissaient-ils donc pas la pudeur ? Il ferma les yeux, reportant son attention sur l'homme situé derrière lui. Il entendait ses moindres mouvements, à celui qui touchait à ce bibelot fragile au bord de la cheminée, se tenant indifféremment trop près des flammes. Combien de fois l'avait-il rappelé à l'ordre ? Mais que diable pouvait-on bien enseigner à Sherlock Holmes ?

« Alors c'est décidé, tu t'en vas ? »

A cette heure, ils étaient déjà nombreux à pleurer la mort du grand, du célèbre Sherlock Holmes. Qu'on l'admire ou qu'on l'ait relégué au rang d'imposteur ou de meurtrier, il n'était plus un Londonien à ce jour qui ignorait encore le nom et le dénouement funeste de cet être atypique. Mais quand on était autant les services secrets britanniques que le frère de cet énergumène, on ne pouvait décemment se laisser abuser par une mise en scène aussi grotesque. Oui, Mycroft le connaissait sur le bout des ongles, pour l'avoir hélas fréquenté si longtemps. Dans tout ce scénario que les journaux avaient maintes fois raconté, il avait trouvé suffisamment d'accroches pour démontrer sans la présence même du concerné que le détective tant chéri des médias était encore en vie. Bien évidemment, autant d'indices n'avaient plus grand intérêt quand on avait l'homme à disposition dans son appartement, en train d'analyser pour la énième fois son luxueux mobilier. Son regard balaya la vitre devant lui, s'arrêtant à chaque petite imperfection ou trace de buée.

« Pauvre John, il doit être détruit à l'intérieur. Il t'aimait plus qu'un chien n'aime son maître -  ce qui n'était pas pour te déplaire, n'est-ce pas ? Quoi que cela le rende particulièrement idiot, par ailleurs. »

L'ambiance entre eux deux était, comme toujours, des plus tendues. Il fallait dire, entre autre, que Mycroft était l'un des principaux responsables de tout ce grabuge. Sans lui, Moriarty n'aurait pas eu les informations nécessaires pour ruiner la vie de son cher frère. Il était évidemment bien trop fier pour montrer un quelconque signe de remord quant à ses actes – mais l'Homme de Glace se faisait un devoir d'apporter dès à présent la couverture de sa haute position dans la hiérarchie pour mener à bien son évasion secrète – avec ou sans son consentement d'ailleurs. Quoi qu'on en pense, et aussi insupportables que soient leurs entrevues, Mycroft s'inquiétait toujours pour lui, et même démesurément par rapport à sa nature indifférente. A côté de lui, son téléphone vibra. Un coup de tonnerre se fit entendre au dehors alors que commençait à alourdir le temps un orage dramatique. Sherlock prit la porte, comme nul d'entre eux ne pouvait supporter l'autre trop longtemps. Lui, se retourna face à la pièce vide pour regarder la porte se refermer sur ce manteau sombre si reconnaissable. Le voila parti, une fois de plus...

Que vais-je pouvoir dire à maman ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 641
En service depuis le : 14/03/2013
Localisation : Dans les rues de Londres ou à Scotland Yard, qui sait
Métier : Sans Domicile Fixe
Age du perso : 34 ans
I know you


Relationships:

MessageSujet: Re: Test pour Mycroft Holmes   Mar 1 Sep - 14:26

Bonjour,

Malheureusement tu tombes très mal. En effet, le forum est décédé depuis quelques temps et n'ayant pas les droits puisque les fondatrices sont parties, les modos (je tiens à préciser que je ne suis qu'un simple joueur) ne peuvent rien faire pour le fermer.

Merci de ta compréhension Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 2
En service depuis le : 10/08/2015
Métier : Poste mineur dans le Gouvernement Britannique... Et le Gouvernement Britannique, à l'occasion
Age du perso : 38 ans
I know you

MessageSujet: Re: Test pour Mycroft Holmes   Mar 1 Sep - 14:55

Bonjour ~
Merci pour ta réponse, je dois dire que je m'étais attendue à ce que ce forum soit mort. Je n'espérais pas forcément une réponse mais bon comme ça je suis fixée. Je me retire donc. c:

_________________
I want cake. But I'm also on a diet. Crap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I'm on this case
Messages : 641
En service depuis le : 14/03/2013
Localisation : Dans les rues de Londres ou à Scotland Yard, qui sait
Métier : Sans Domicile Fixe
Age du perso : 34 ans
I know you


Relationships:

MessageSujet: Re: Test pour Mycroft Holmes   Sam 5 Sep - 15:32

Navrée =/ Le forum Sherlock en partenariat est déjà un peu plus actif Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


I'm on this case
I know you

MessageSujet: Re: Test pour Mycroft Holmes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Test pour Mycroft Holmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit test pour Feuillajou
» Tout ça... Pour ça?! [PV Drago Malefoy]
» [Test] Quelle baguette magique vous aurait choisi ?
» Test pour du 1v1
» Mycroft Holmes - J'ai le bras -que dis-je ?- le parapluie très long...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Me, myself & I :: Présente nous ton passeport :: Tests RP-